Domaines d'intervention

Droit pénal

Le Cabinet Oger-Ombredane TAVENARD intervient dans tous les domaines du droit pénal, pour les auteurs et pour les victimes, majeurs, mineurs ou personnes morales.

Droit des enfants

Maître Isabelle OGER-OMBREDANE a souhaité passer la spécialisation en Droit des enfants afin de mettre ses compétences au service de l'intérêt supérieur de l'enfant.
Conforme à l'esprit du Code de la justice pénale des mineurs, cette spécialisation a été créée par le CNB le 1er octobre 2021 et très peu d'avocats en sont titulaires à ce jour.
Comme toute spécialisation, celle en Droit des enfants atteste des compétences de Maître Isabelle OGER-OMBREDANE à défendre et assister des mineurs auteurs mais aussi des enfants victimes ou en danger.

Assistance éducative

Le Cabinet Oger-Ombredane TAVENARD conseille et assiste les parents, les enfants mineurs, ou les tierces personnes devant le Juge pour enfants dans le cadre d’une procédure en assistance éducative.

Droit du travail

Le Cabinet Oger-Ombredane TAVENARD intervient principalement auprès des salariés mais également pour les entreprises, en conseil et en contentieux.

“Notre métier, c’est de vous défendre

Le cabinet

Le Cabinet a été fondé par ses deux associées, Isabelle OGER-OMBREDANE, spécialiste en droit pénal et en droit des enfants, et Céline TAVENARD, avocats au Barreau d’Angers.

Elles interviennent sur l’ensemble du territoire national et principalement dans le Nord-Ouest de la France.

Le Cabinet intervient dans quatre domaines de compétences : en droit pénal, en droit des enfants, en droit du travail et en assistance éducative.

Leurs interventions dans ces domaines spécifiques leurs permettent de vous apporter des analyses et des réponses concrètes et sérieuses.

Outre son expertise, le Cabinet vous offre réactivité et proximité avec l’avocat.

Actualités

REFUS D’EXTRADITION INTERNATIONALE

Dans le cadre d’un mandat d’arrêt international, une personne a été interpellée en raison de poursuites judiciaires à l’étranger. Ayant refusé son extradition devant le Procureur Général, la question

Plus d'infos

Partenaires